Imelda Marcos ou la folie des chaussures

Dilemme.

Si vous deviez vous échapper de votre palais à la dernière minute et que vous possédiez près de 1200 paires de chaussures, laquelle prendriez-vous avec vous?

 

Imelda 5

 

Imelda Marcos règne avec son mari Ferdinand sur les Philippines de 1965 à 1986. Lorsque les rebelles décident de renverser le pouvoir afin de mettre fin au régime, ils pénètrent dans le palais des Marcos et découvrent des trésors estimés à des millions, tous achetés, soupçonne-t-on, avec l’argent des contribuables qui vivent, eux, dans la pauvreté la plus absolue. Mais ce qui fit entrer Imelda Marcos dans la légende, ce sont les
milliers de paires de chaussures retrouvées dans les caves du palais, alors même qu’une bonne partie de la population marche nu-pieds. Des chaussures parfaitement alignées et soigneusement rangées sur des dizaines d’étagères.

 

Imelda Bis

La légende veut qu’elle en ait eu plus de 3000, (elle est entrée dans le Guinness des records ) ce à quoi cette grande collectionneuse rétorqua: “Je n’avais pas trois mille paires de chaussures, j’en avais mille soixante”. Nuance… Ironie de l’histoire, cette reine de beauté, pourtant réputée pour ses dépenses extravagantes (en 1983, elle acheta le plus gros diamant du monde, puis une autre fois un immeuble de 26 étages à New York et en 1979, dépensa plus de cinq millions de dollars au cours d’une virée shopping), n’avait pas que des goûts de luxe pour ses souliers. La plupart des paires de chaussures qu’elle avait n’étaient pas que celles de grands couturiers, bien au contraire, mais plutôt des chaussures élégantes et simples sans grande valeur commerciale. Ce qui importait était le nombre d’objets, la taille de la collection elle-même, plutôt que le soulier.

 

 

 

Imelda 4Alors, lorsqu’elle quitta le palais pour fuir ce régime qui ne voulait plus
d’elle, Imelda emporta sa paire la plus confortable pour le long exil qui l’attendait : des espadrilles ne valant que quelques dollars. “Voyez-vous, expliqua-t-elle plus tard, durant toutes les périodes qui furent réellement importantes dans ma vie, il n’y avait aucune chaussure”.

 

 

Imelda 6La collection exceptionnelle d’Imelda Marcos fut alors montrée au public pour dénoncer les excès du régime, mais cela n’empêcha pas le personnage de rentrer dans la légende et de conserver son image très glamour. La collection fut ensuite dispersée et abandonnée pendant près de 20 ans. Une partie des souliers disparut, beaucoup des pièces furent également laissées à l’abandon, négligées pendant des années si bien que nombre d’entre elles moisirent et furent dévorées par les insectes. 200 modèles ont finalement été rachetés en 2001 par le musée de la chaussure de Marikina, capitale de la chaussure philippine, “un véritable trésor national” confirme la conservatrice.

 

Aujourd’hui, Imelda Marcos a 86 ans et assume pleinement son statut de plus grande collectionneuse de chaussures au monde.

 

imelda_marcos 3

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: