L’Histoire dans les Crèvecoeur. La guerre 14-18

Lorsque le premier volet des Crèvecoeur s’ouvre, nous sommes en 1914 et la 1ère guerre mondiale vient d’éclater.

Pour la cordonnerie des Gervais-Crèvecoeur, c’est le début d’une nouvelle ère puisque l’économie du pays est maintenant affaiblie et qu’il faut user de toutes sortes de stratagèmes pour garder le magasin à flot. Pour Romain, c’est l’occasion de s’enrichir et de faire monter les prix, alors que pour Thomas Gervais, il faut plus que jamais aider la population. Cette querelle commerciale aura bien des impacts sur l’avenir de la famille puisqu’elle se soldera par la trahison de Romain, la disparition des parents d’Édith et la colère de cette dernière qui ira se consoler dans les bras d’un autre. Pour le meilleur et pour le pire.

Femme 1914 croix rougeBayeux, comme le roman l’indique, a été directement touchée par la guerre et la petite ville a vu soudain des étrangers envahir ses rues. Le petit Hopital de la Croix Rouge de Bayeux est un ancien couvent qui existe réellement et il semblerait qu’il ait été, en effet, bien rapidement submergé par le nombre de victimes en 1914. Même si la section Z est une pure invention de ma part, il est vrai que les allemands étaient souvent mis à l’écart des autres blessés et parfois délaissés (voire abandonnés à la mort) au profit des soldats français qui défendaient le pays. C’était donc l’occasion idéale pour moi d’introduire pour moi le personnage d’Hektor et de le mettre dans une chambre close, face à notre douce d’Édith qui ne demandait qu’à se faire aimer…

La guerre 14-18 c’est aussi, pour beaucoup de femmes comme Édith, une opportunité unique de sortir de leur rôle traditionnel d’épouse. Elles sont donc utilisées pour l’effort de guerre et on les retrouve dans toutes sortes de corps de métiers pour lesquels elles n’ont pas nécessairement de formation. Mais qu’importe; elles apprennent vite et elles retrouvent grâce au travail un sentiment d’indépendance et de liberté. C’est un phénomène social que j’ai aussi exploité dans Romain et Germain, le troisième volet des Crèvecoeur. Ce sont ces circonstances exceptionnelles que sont les guerres qui ont forcé ces mutations sociales et qui ont donné aux femmes la reconnaissance dont elles avaient besoin. Le personnage d’Édith en est le parfait exemple. Elle devient une infirmière dévouée et gardera toute sa vie le souvenir de ce temps où elle était utile aux autres et reconnue pour ces qualités de femme.

Guerre 14 18

Enfin, et surtout, une guerre est aussi le contexte idéal pour la naissance de mille et un secrets. Ce que l’on fait pour survivre, qui l’on devient dans ces circonstances uniques et les conséquences de nos actes sont autant d’éléments qui m’ont inspiré et qui, je crois, continuent de fasciner ceux qui, comme moi, sont les petits-enfants de ces héros de guerre. J’ai grandi bercée par beaucoup de récits et par ces phrases où l’on suggère le non-dit, ces choses secrètes et indicibles qui n’arrivent que pendant la guerre, et que nul ne peut comprendre si ce n’est ceux qui les ont vécues. Le temps des guerres est aussi le temps des secrets et force est de constater que bien souvent, avec l’arrivée de la paix, les secrets restent enfermés dans cette parenthèse historique. Et pourtant, combien d’enfants illégitimes sont le fruit de ces amours interdits, fugaces et souvent nécessaires ? Ce sont eux qui forcent la vérité à ressurgir car ils sont aussi les victimes de ces non-dits. Germain en est un très bon exemple. Il faudra bien du temps, et une deuxième guerre, pour que le mystère de ses origines soit levé.

Rendez-vous dans le 10 juin 2015 pour tout savoir….

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: